L’après-diagnostic : les 'Focus-Groupes (FG) Solutions' et les interventions

La définition du plan d’actions pour chaque groupe à risques identifié se base sur l’animation d’un ou plusieurs focus-groupes visant à chercher les solutions. Ces groupes appelés ‘FG Solutions’ se composent généralement de 8 à 10 travailleurs du groupe à risque ciblé et ont pour objectif :

  1. De présenter les résultats spécifiques du groupe à risque envisagé et obtenir un consensus sur ces résultats, voire une actualisation si nécessaire
  2. D’expliciter davantage certains risques/facteurs de risques mis en évidence (arbre des stresseurs)
  3. De lister les solutions possibles, solutions qui feront l’objet d’un rapport à l’attention de la hiérarchie. Il s’agit d’une méthode dynamique et interactive (processus participatif) qui permet la prise en compte des différents points de vue à travers une écoute active, la définition claire des facteurs de risques et de leurs causes profondes et des propositions d’actions concrètes.

A l’issue des FG Solutions, le plan d’actions peut être défini, planifié et appliqué.

Pratiquement, les démarches de prévention du stress et d’intervention regroupent trois niveaux d’intervention :

  • Niveau primaire – Supprimer ou réduire les stresseurs sur le lieu de travail ; ex.: clarifier les rôles et les responsabilités de chacun, améliorer la communication, améliorer le management d’équipe (support du supérieur, respect, équité, justice), allouer davantage de ressources (matérielles, informationnelles, administratives).
  • Niveau secondaire – Former les travailleurs à identifier les situations stressantes au travail et à développer des stratégies d’adaptation efficaces (ex. : groupes de soutien par les pairs pour les situations de travail stressantes).
  • Niveau tertiaire – Fournir un soutien aux travailleurs ayant un niveau de stress ou de burnout élevé (ex.: psychothérapie, sessions de relaxation, groupes de soutien par les pairs, approches cognitivo-comportementales, etc.).
  • Les intervention réalisées à un niveau primaire sont reconnues comme étant les plus efficaces sur le long terme. Cependant, de récentes recherches scientifiques semblent indiquer qu’une combinaison d’actions à différents niveaux constituerait la démarche la plus efficace.